Florence Scuotto

Naturopathe, praticienne Reiki & Ennéagramme

Comment préparer son beurre clarifié (Ghee)

Photo représentant un pot de ghee ou beurre clarifié avec une branche d'eucalyptus

Comment préparer son beurre clarifié (Ghee)

Recette traditionnelle ancestrale, le Ghee (ou ghi) trouve ses origines en Orient. Il est également connu sous le nom de Samli dans certains pays musulmans et plus communément appelé beurre clarifié en Europe.

Dans différents pays comme l’Inde, l’Afghanistan, l’Iran, l’Egypte, l’Ethiopie ou encore la Turquie, on retrouve le même procédé de clarification du beurre. Cette pratique, qui se transmet de génération en génération, permet d’obtenir un produit de longue conservation et que l’on pourra cuire à haute température sans toxicité.

La clarification va extraire du beurre son eau, son lactose et ses protéines de lait. Il ne restera alors que la matière grasse. Voici les principales raisons pour lesquelles je recommande l’utilisation de ghee (ou beurre clarifié) lors de mes consultations en naturopathie :

  • Le ghee a un point de fumée plus haut (+ de 250°) que celui du beurre classique, de l’huile d’olive ou encore de l’huile de coco. Il est ainsi idéal pour la cuisson.
  • Il se conserve à température ambiante plusieurs semaines à plusieurs mois, à l’abri de la lumière et de la chaleur (à condition de le maintenir dans un récipient hermétique à l’abri de l’oxydation).
  • Il est bien plus digeste que le beurre classique car débarrassé du lactose et de la caséine (l’un des allergènes alimentaires les plus importants). De ce fait, il convient aux personnes qui souffrent d’intolérance à la caséine ou de déficit en lactase (l’enzyme qui permet de digérer le lactose).
  • Il a un léger goût de noisette très appréciable.
  • Il se substitue parfaitement au beurre dans toutes les recettes, salées comme sucrées.
  • Il est riche en vitamines A, D, E et K et en acides gras.
  • En Inde et dans la médecine Ayuverdique, le ghee est également utilisé comme anti-inflammatoire pour protéger les muqueuses des intestins et aurait des vertus pour renforcer le système immunitaire et le système nerveux.

Voici la recette en image, bonne préparation !

Florence Scuotto
Florence Scuotto

Naturopathe, praticienne Reiki & Ennéagramme

Partager
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Telegram
Florence Scuotto, naturopathe, praticienne Reiki & Ennéagramme
BLOG
Prochains ateliers collectifs
Que ton alimentation soit ta première médecine !
Le sommeil, un atout santé à dorloter
Astuces naturo pour bobos hivernaux
Se re(co)naître avec l’Ennéagramme
Derniers articles
Ces articles pourraient vous intéresser...